Chronique Littéraire·Jeunesse·Lecture ok·Thriller

[Roman] Pourquoi lire… Détroit – Fabien Fernandez

Hey!
J’espère que vous allez bien!

Si vous voulez être plongé dans une atmosphère oppressante, Détroit est pour vous!

Capture d’écran 2019-02-17 à 23.25.59Titre : Détroit
Auteur : Fabien Fernandez
Editeur : Gulf Stream
Nombre de pages : 336
Genre : Jeunesse – Thriller
Prix : 17,50€
Statut : One-shot
Premières lignes : 🖊
Résumé :
« Malmenée par les rixes des gangsters, les liquidations judiciaires et les combats de chiens, Detroit observe ses habitants parcourir son ossature de métal et de goudron, guette celui qui la sauvera de sa lente décrépitude. Pendant qu’Ethan, jeune journaliste new-yorkais fasciné par cette ville au passé industriel et musical glorieux, explore les quartiers de Motor City jusque dans ses bas-fonds, Tyrell attend fébrilement le moment où, son année de lycée terminée, il pourra enfin prendre son envol. Mais victime d’accès de colère incontrôlés, il peine à éviter les heurts avec les membres des Crips et l’expulsion scolaire. Quand ses recherches mettent Ethan sur la piste d’un détournement de fonds au sein de l’établissement de Tyrell, il soupçonne rapidement que l’affaire est sérieuse… Tous deux vont s’opposer comme ils le peuvent aux gangs qui règnent en maîtres à Motown. Nul ne sera épargné.« 

…CE QUE J’AI AIMÉ…

  • Visite guidé de Détroit pour une immersion totale

Ethan est donc un journaliste qui aime se rendre sur place pour prendre des photos et découvrir la ville à sa façon. Grâce à lui, on a le droit à une visite en règle de la ville à travers des descriptions qui partent de la forme d’un bâtiment, en passant par les graffitis ou autre découvertes, sans oublier l’atmosphère qui se dégage des lieux.

  • Une ville qui nous parle

Fait assez original, la ville a ses propres chapitres où… elle nous parle. Oui oui! Ça peut surprendre un peu au début mais on s’y fait vite et c’est très intéressant de voir son ressenti, son désespoir mais en même temps son espoir de retrouver sa prestance d’autant. Cela nous permet également d’avoir un regard extérieur sur les différents protagonistes qui parcourt la ville.

  • Une atmosphère sombre & pesante

Détroit n’est pas en bonne santé et cela se sent. Les gangs, la misère, la corruption, la drogue, la prostitution… L’auteur retranscrit très bien cette ambiance qui nous encercle tous au long de notre lecture.

  • Un style percutant & poétique

Le point précédent est notamment permis par le style de l’auteur. Pour moi, il y en a 2. Nous avons des passages avec des phrases courtes, des mots poignants, percutants, des scènes remplis de tensions avec les phrases qui s’enchaînent, plus incisives les unes que les autres. Et de l’autre côté, nous avons des passages avec un style plus posé, des phrases plus longues, plus profondes, presque poétique par moment.

…CE QUE JE N’AI PAS AIMÉ…

  • Le manque d’action

Non pas qu’il n’y ait pas d’action mais on ne peut pas non plus dire que l’on va de rebondissements en rebondissements et de scènes palpitantes en scènes palpitantes. Il y en a mais ce n’est pas le plus gros.
On suit vraiment la vie à Détroit à travers les différents personnages, on va suivre leur quotidien, leurs réflexions, leurs visions de la ville.
On a ici un tableau de la ville. Seulement moi, en lisant le résumé, je ne m’attendais pas à cela. Je pensais partir sur une sorte d’enquête, de lutte.
Ne vous méprenez pas, les protagonistes luttent contre la noirceur de la ville. Mais à leur échelle.
J’imagine que si je ne m’étais pas déjà imaginé une histoire, j’aurai pu mieux apprécier celle que me proposait l’auteur…
Cependant, la fin du livre monte en grade et là, ambiance pesante, peur au ventre, un vrai page turner!

  • Un trop pleins de description

Alors oui, l’immersion est au rendez-vous, mais les explorations d’Ethan c’est sympa quelques minutes mais après il faut passer à autre chose… – Vous l’aurez compris, je ne suis pas friande des trop grandes descriptions. Un peu oui mais ce n’est pas ce que je préfère -.

  • Personnages pas assez attachants

Encore une fois c’est personnel mais je ne me suis pas attachée aux personnages. J’étais comme un observateur, je les regardais avancer, je les regardais faire mais je n’étais pas à leur côté, je ne tremblais pas pour eux. Tyrell a su légèrement m’attendrir quand même mais étonnement j’étais simple spectatrice.

NB : certaines scènes sont assez violentes et les animaux n’ont pas tous un sort enviable. Une scène en particulier m’a vraiment marqué…

Pour conclure, je dirai que Détroit c’est une atmosphère avant tout et l’auteur arrive très bien à nous immergé dans cette ville qui soyons honnête ne vend pas du rêve.
Cependant, je n’étais pas partie dans la même direction que l’auteur et le manque d’action, les descriptions parfois à rallonge et mon manque d’attachement pour les personnages ont fait que je n’ai pas apprécié pleinement ma lecture.
C’est pour moi une lecture pas mal.
Cependant je tiens à préciser avoir vu passer pratiquement que des avis positifs alors ne vous arrêtez pas au mien et si ce livre vous tente, laissez lui sa chance! 🙃

Avez-vous lu ce livre?

Je vous souhaite une belle journée. A bientôt! ❤

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s